Read RSS
Make this site your homepage Add to Favorites

MUSIQUE

 
1 May 2016
Catégorie: Ebooks » Livres

Oscar Wilde 8 Livres




Oscar Wilde, de son nom complet Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin en Irlande le 16 octobre 1854 au 21 Westland Row (en), et mort à Paris le 30 novembre 1900 à l'âge de 46 ans.
Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d?un père oculiste renommé et d?une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant.
Nourri de culture classique, couronné de prix au sein du Trinity College de Dublin, il intègre le Magdalene College de l'université d?Oxford, où il se construit un personnage d?esthète et de dandy, sous l?influence des préraphaélites et des théories de L'art pour l?art (en) de Walter Pater, John Ruskin ou Whistler.
À l?issue de ses études, Wilde s?installe à Londres, où il parvient à pénétrer la bonne société et les cercles cultivés, s?illustrant dans plusieurs genres littéraires.
S?il publie, conformément aux exigences de l?esthétisme le plus pur, un volume de poésie, il ne néglige pas des activités moins considérées des cercles littéraires, mais plus lucratives : il se fait le porte-parole de la nouvelle « Renaissance anglaise dans les arts » dans une série de conférences aux États-Unis et au Canada, puis exerce une prolifique activité de journaliste.
Au tournant des années 1890, il précise sa théorie esthétique dans une série de dialogues et d?essais, et explore dans son roman Le Portrait de Dorian Gray (1890) les liens entretenus par la beauté, la décadence et la duplicité.
Sa première pièce, Salomé (1891), rédigée en français à Paris l?année suivante, ne peut être jouée en Angleterre, faute d?avoir obtenu la licence d?autorisation, au motif qu?elle met en scène des personnages bibliques.
Confronté une première fois aux rigueurs de la morale victorienne, Wilde enchaîne cependant avec quatre comédies de m?urs, qui font de lui l?un des dramaturges les plus en vue de Londres.


(Scan d'un croquis d'Oscar Wilde et de son commentaire lors d'une tournée aux Etats-Unis en 1882 par J.E.Kelly. Edition de "De Profundis " par Putman's and sons.1905)

Indissociables de son talent littéraire, sa personnalité hors du commun, le mordant de son esprit, le brillant de sa conversation et de ses costumes assuraient sa renommée.
Au faîte de sa gloire, alors que sa pièce maîtresse L'Importance d'être Constant (1895) triomphe à Londres, Oscar Wilde poursuit le père de son amant Alfred Bruce Douglas pour diffamation, après que celui-ci a entrepris de faire scandale de son homosexualité.
Après une série de trois procès retentissants, Wilde est condamné pour « grave immoralité » à deux ans de travaux forcés.
Ruiné par ses différents procès, condamné à la banqueroute, il écrit en prison De Profundis, une longue lettre adressée à son amant dont la noirceur forme un contraste saisissant avec sa première philosophie du plaisir.
Dès sa libération en mai 1897, il quitte définitivement la Grande-Bretagne pour la France.
C?est dans ce pays d?accueil qu?il met un point final à son ?uvre avec La Ballade de la geôle de Reading (en) ( 1898 ), un long poème commémorant l?expérience éprouvante de la vie en prison.
Il meurt à Paris en 1900, dans le dénuement à l'âge de quarante-six ans.

Enfance

Oscar Wilde est né au 21, Westland Row à Dublin (aujourd'hui le siège de l'Oscar Wilde Center (en), Trinity College).
Il est le second des trois enfants de Sir William Wilde (en) et de Jane Francesca Elgee, de deux ans le cadet de son frère aîné William.
Sa mère ne se départit jamais sa vie durant de son soutien à la cause nationaliste irlandaise, bien qu'elle restât fidèle à la tradition anglicane de ses grands-pères, tous deux pasteurs.
Elle s'enorgueillissait tout particulièrement de ses poésies nationalistes, dont elle avait commencé la composition en 1845, après la mort du journaliste et poète Thomas Davis, l'une des figures de proue des Jeunes Irlandais.
Publiées sous le pseudonyme de Speranza dans le journal The Nation, l'organe du mouvement cofondé par Davis, elles jouissaient d'une certaine estime dans le milieu littéraire irlandais.
W. B. Yeats lui-même ne manquait pas d'en faire l'éloge.
Les poèmes des Young Irelanders, que leur mère leur lisait régulièrement, firent dès le plus jeune âge partie intégrante de l'univers culturel dans lequel baignaient les deux frères Oscar et Willie Wilde.
Les peintures et les bustes antiques dont la maison familiale était ornée témoignaient quant à eux de l'engouement maternel pour la mode néo-classique de l'époque.
L'influence de Jane Wilde sur Oscar ne se limita pas au cadre culturel dans lequel grandit son fils : elle ne cessa, dès qu'elle eut perçu chez lui les prémices d'une vocation littéraire, de l'encourager et de la nourrir.
William Wilde était un médecin oculiste éminent (il soigna notamment la reine en personne, Napoléon III ou le roi de Suède Oscar II qui tint à le remercier en devenant le parrain de son deuxième fils, d'où le prénom original d'Oscar donné au futur dandy) qui fut fait chevalier en 1864 pour les services rendus comme conseiller médical et commissaire adjoint au recensement de l'Irlande.
Il était par ailleurs versé dans l'érudition locale et écrivit plusieurs ouvrages traitant de l'archéologie et du folklore irlandais.
Philanthrope reconnu, il ouvrit un dispensaire à l'intention des pauvres de Dublin qui préfigurait le Dublin Eye and Ear Hospital, situé de nos jours à Adelaide Road.
En 1855, la famille Wilde emménagea au 1, Merrion Square, où leur fille Isola vit le jour deux ans plus tard.
La nouvelle résidence, à la hauteur de la notoriété grandissante du couple, lui permit de tenir un salon composé de l'élite culturelle et médicale de la ville.
Ces réunions, qui se tenaient les samedis après-midis, pouvaient réunir jusqu'à cent invités, et comptaient parmi ses habitués des noms tels que Sheridan Le Fanu, Charles Lever (en), George Petrie, Isaac Butt, William Rowan Hamilton et Samuel Ferguson.
Sa mère Jane Francesca Elgee aurait préféré une fille à la naissance d'Oscar, elle l'éleva comme tel jusqu'à l'âge de sept ans : toute sa vie Oscar Wilde restera dans sa tête ce jeune garçon ambigu, transformé par sa mère en petite idole hindoue.
Jusqu'à l'âge de neuf ans, Oscar Wilde fut éduqué à domicile, sous la garde d'une bonne française et d'une gouvernante allemande.
Il fréquenta ensuite la Portora Royal School à Enniskillen, dans le comté de Fermanagh, établissement qui se targuait d'être l'« Eton irlandais ».
Pendant son adolescence, il passa l'essentiel de ses étés dans la villa familiale de Moytora, dans le comté de Mayo11 où il fréquentait avec son frère le futur écrivain George Moore.
Sa jeune s?ur Isola mourut à 11 ans d'une méningite.
Wilde lui a dédié le poème Requiescat.




Langue : Francais
Nombre de fichiers : 1
Taille des fichiers : 101 Mo
Taille totale : 101 Mo


Uploaded
Telecharger

ROCKFILE
Telecharger

Rapidgator
Telecharger

Uptobox
Telecharger

Mots clés:
Comments: 0 vevox
 

Ajouter un commentaire

Nom:*
 
 

Devenir Fan

golden-ddl.co n'héberge aucun fichier sur ses serveurs. La loi vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possédez l'original. Ni golden-ddl.co, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Copyright© 2009-2016 Golden-DDL | Disclaimer/DMCA | Contact